Conseil d’administration et personnel de soutien 2017-2018

 

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION MCQRFC 2017-2018 EST COMPOSÉ DE: Sébastien Gendron, Jules-Daniel Langlois-Lachapelle, Valérie Jean, Huguette Plante, Yvon R. Théroux, Louise Hébert-Saindon, Pierre Therrien et Marc Lacroix.      (Photo non disponible présentement)

 

 

john

Yvon R. Théroux, président

Yvon R. Théroux, né à Sainte-Agathe-des-Monts, a fait des études en philosophie, théologie, sciences de l’éducation et gérontologie à l’Université de Montréal. En sciences des religions (Études de 2e cycle) et en bioéthique (Études de 3e cycle) à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Professeur et chercheur au préuniversitaire, il a aussi donné des cours dans cinq universités d’ici : U. de Montréal, U. de Sherbrooke, U. Laval/Québec (campus du Grand Rabbinat à Montréal de 1996 à 2006), à l’U. du Québec à Trois-Rivières et à l'UQÀM. Auteur et coauteur de 24 ouvrages publiés ici, à Paris, à Londres et à Rome et plus de 250 articles dans au moins quatorze revues, bulletins et sites web québécois. Depuis plusieurs décennies, il participe au dialogue judéo-chrétien au Temple Emanu-El Beth Sholom (Montréal). Il a présidé le Conseil d’administration de cinq organismes à but non lucratif à connotation philosophique ou religieuse. Récipiendaire en 2001 d’un prix international décerné par le Centre de théologie et des sciences de la nature de Berkeley (CTNS, Californie/États-Unis). Prix John-Main 2008 du réseau de Méditation chrétienne du Québec et des Régions francophones du Canada.

john

Pierre Therrien, vice-président

Je suis retraité depuis avril 2011 après 14 ans de service en tant que directeur régional de la Société biblique canadienne avec pour mandat de traduire, éditer, diffuser et encourager la lecture de la Bible. Marié à Pierrette Bergeron depuis 52 ans, nous avons deux enfants, Denis et Bruno. Deux petits-enfants ont enrichi notre famille, Louis-Philippe (19 ans) et Frédérique (10 ans). J’ai toujours été très engagé comme bénévole en pastorale paroissiale, au niveau de ma ville en tant qu’instructeur et gérant de clubs sportifs et promoteur en levée de fond pour organisation sportive et Club Optimiste.
J’ai connu Méditation chrétienne du Québec à l’automne 2011 lors de l’atelier présenté durant le Weekend de Spiritualité au Montmartre à Québec. Pierrette et moi méditons depuis ce temps-là.
J’assume le rôle d’accompagnateur régional des 4 groupes de Méditation chrétienne de la grande région de Québec. J’en suis à mon 2ième mandat au conseil d’administration de la Méditation chrétienne du Québec. Depuis 4 ans j’ai accepté le rôle de responsable de « Partage Évangile » pour les résidences de retraités. Cette dernière implication est pour moi un lieu privilégié pour accompagner et encourager mes frères, mes sœurs en Jésus, à découvrir dans leur quotidien, la joie de la Parole de Dieu.
Tout comme mon corps, mon esprit a besoin de soins et d’attention. La pratique régulière de la méditation a ses avantages et me permet entre autres d’être plus présent dans ma vie et d’avoir moins de stress. Méditer régulièrement permet de développer une force naturelle et une souplesse de l’esprit, d’établir un lien avec mon bien-être et de trouver la paix intérieure. C’est avec joie et enthousiasme que je promeus l’enseignement de John Main.

Jules

Jules-Daniel Langlois-Lachapelle, secrétaire

J’ai 12 ans : dans un champ de blanc immaculé de décembre, vers les trois heures de l’après-midi éclairés par un pâle soleil, assis et au chaud sur le traineau plein de bois de chauffage, nous glissons au rythme régulier des pas de deux gros chevaux ; à quelque cent mètres devant nous, une boule jaune court en bondissant dans une épaisse neige folle tombée du matin. Quel beau renard! me dit mon père dont la présence ne m’a jamais semblé si aimante!
Comment ne pas méditer avec un tel passé?
Pourtant, il me faudra attendre jusqu’à 45 ans l’arrivée de cette belle prière. Entre-temps, je cherche dans la beauté sous toutes ses formes le sens de la vie, dans les livres et les théories rassurantes. J’étudie aussi : la littérature et les sciences sociales. J’obtiens une maitrise en Sciences Politiques. Ma vie professionnelle se marque de changements multiples et souvent imprévus : analyse politique, animation culturelle, recherche en santé communautaire, intégration en emploi, relations internationales…
Cap-Vie, Mont-Saint-Hilaire, Montréal, Gatineau, je médite depuis une vingtaine d’années. En Outaouais, j’anime une première communauté qui est maintenant à l’Arche-Agapè. Depuis deux ans, nous sommes une équipe d’animation – 4 personnes – qui animons la belle communauté Kichesipi, ce mot signifiant « Grande Rivière »… en hommage aux Algonquins qui nomment ainsi l’Outaouais, et habitent le territoire depuis des millénaires.

john

Marc Lacroix, trésorier

Méditant depuis quelques années, mais nouvellement membre de MCQ, je suis un nouveau retraité, comptable de formation, pour qui les valeurs spirituelles représentent les valeurs fondamentales. Après une vie professionnelle passée dans les chiffres, l'informatique et les documents légaux, j'ai voulu retrouver mon centre et mon vrai moi... en participant aux méditations de la communauté de Marie-Rivier à Mont-Saint-Hilaire en compagnie de ma conjointe. Rapidement convaincu par la qualité des expériences que j'y ai vécues, j'y avais alors indiqué que j'étais disponible si MCQ avait besoin de bénévoles pour quoi que ce soit. À la suite du départ de l'ancien trésorier, en 2014, on m'a demandé si j'étais toujours désireux de contribuer à la mission de l'organisation; je l'étais. Je suis père de deux jeunes hommes, également un grand amateur de lecture, d'écriture, de nature et de retraites à l'Abbaye Saint-Benoît-du-Lac. C’est d’ailleurs mon amour de l’écriture qui a fait qu’à l’automne 2014, je suis devenu coresponsable de la revue « Échos du silence » avec Yvon R. Théroux, un autre distingué membre de notre conseil d’administration.

john

Huguette Plante, conseillère

Jacques (Plante) et moi sommes mariés depuis 48 ans. Nous avons deux enfants : Sébastien, marié à France Béland, père de deux filles : Sara 14 ans et Emma 10 ans. Sophie, l'aînée, a une petite fille de 5 ans, Angélique. Elle est la conjointe de François Lord. Je vous nomme tout ce monde car ils sont le cœur de ma vie.
Je suis une infirmière retraitée : 20 ans dans les hôpitaux, 20 ans au Cégep comme enseignante en soins infirmiers. Puis arrivent des études en théologie. Que fait une enseignante avec ce bagage? Elle devient agente de pastorale à un projet pilote de catéchèse chez les 8-10 ans, puis chez les 13-14 puis animatrice au mouvement de Service de Préparation à la Vie (SPV). Aujourd'hui je suis bénévole partout où il y a des jeunes : à ma paroisse, au diocèse, au SPV, à une chorale, à la MCQ et aussi depuis 33 ans, bénévole à la mission Côte-Nord lors des Jeux du Québec provinciaux.
Lors d'un cours sur les Religions, je fais la rencontre de M. Théroux. Il me guide avec une amie vers la méditation chrétienne. Le cheminement se fait à petit pas. Puis un jour, lors d'une Semaine de la Parole à Saint-Jean-sur-Richelieu, Michelle Richert, une méditante, et moi présentons la méditation à la paroisse et c'est un départ. Un groupe est formé. Il n'y a qu'un pas pour que méditation et jeunes se réunissent. Mon rêve : former un groupe parent-enfant de 5-6 ans. Le Dossier-Jeunesse de la MCQ m'offre cette opportunité. Méditer selon John Main nourrit ma foi, me permet d'être en sa Présence et d'écouter

val

Valérie Jean, coordonnatrice générale

Convertie à 21 ans grâce à la rencontre d’un philosophe itinérant avec qui je discutais devant des couchers de soleil magnifiques, je me retrouve 4 années plus tard avec en poche un baccalauréat multidisciplinaire combinant la théologie, les sciences religieuses et une série de cours d’introduction aux sciences pures. Mais au lieu de poursuivre mes études vers une maîtrise sur le sujet du transhumanisme, nouvelle religion qui me fascine, je préférai alors me plonger dans le monde des organismes communautaires, où j’y ai découvert avec étonnement une nouvelle forme de la présence du Christ. Nourrie par la spiritualité carmélitaine, je pratique la prière silencieuse quotidienne depuis quelques années déjà. Cette discipline a en quelque sorte donnée corps au mot « engagement », mais aussi vie aux promesses de Dieu de faire de nous son lieu d’habitation par son amour et sa joie indéfectibles. Aujourd’hui à la barre de la coordination de Méditation chrétienne, je souhaite me mettre au service du grand potentiel de cet organisme, d’abord en transmettant l’héritage de la pratique chrétienne de la méditation, mais aussi et surtout en me mettant à l’écoute des besoins et des aspirations de ses membres. Déjà unis par la prière, j’attends avec impatience de vous rencontrer personnellement!

john

Marc Bellemare, secrétaire exécutif

Secrétaire exécutif de Méditation chrétienne du Québec, depuis 2008, présent 2 jours/semaine au bureau B du 105, chemin du Richelieu. Il vous accueille au siège social de MCQ-RFC à McMasterville, les mardis et jeudis de 10h30 à 18h00 (dîner de 13h30 à 14h30).
- retraité depuis 2008 du monde de l’éducation, après 35 ans de services, au niveau secondaire, où il a été animateur de pastorale et enseignant (en enseignement religieux, mathématiques et français);
- originaire de Saint-Étienne-des-Grès, en Mauricie, il habite maintenant à Beloeil et, pour lui, la famille qu’il y a élevée tient une place importante… marié à Murielle Bergeron depuis 1976, père de 3 garçons : Marc-André, Alec et Hugo-Pierre…. il est aussi grand-père de 8 petits-enfants : Léa, Agathe, Eliot, Charlotte, Alexis, Thomas, Marguerite et Emma-Rose;
- diplômé aussi en théologie (UQTR 1976), longtemps bénévole en liturgie paroissiale (animation de messes familiales - lecteur…), pour lui, l’œcuménisme tient une place importante, grâce à sa belle-famille;
- son cheminement spirituel, recherche de temps de silence tant au monastère bénédictin de Saint-Benoit-du-Lac qu’à la maison de prière Marie-Rivier de Mont-Saint-Hilaire, l’a amené à découvrir la méditation chrétienne en 2007 et à s’y impliquer.
Il a été, en 2015, le récipiendaire du prix John-Main du réseau de Méditation chrétienne du Québec, pour sa contribution à la diffusion de la méditation chrétienne.

john

Père Michel Boyer, Franciscain, accompagnateur spirituel

Michel Boyer fait partie de la communauté des Franciscains, prêtre depuis 1995. Au sein de sa communauté, on lui a confié au fil des ans des responsabilités provinciales ou locales, ainsi qu'au niveau de la formation des nouveaux frères. À l'Université de Montréal, il a complété ses études théologiques et obtenu sa maîtrise en études pastorales. Avant son ordination, il a été engagé en milieux populaires à Montréal puis, pendant 10 ans, dans un organisme de défense des droits humains au plan international (ACAT).

Michel pratique la méditation chrétienne selon l'enseignement du bénédictin John Main depuis plus de 35 ans. De 2003 à mai 2015, il a assuré la coordination générale à Méditation chrétienne du Québec et des régions francophones du Canada. Il a publié La méditation chrétienne, un chemin de prière profonde; Aux sources de l'enseignement de John Main; Au rendez-vous de la simple présence (un cahier de 30 entretiens et 3 CDs). Pour diverses revues, il a rédigé des textes de présentation sur la méditation chrétienne, et donné des ressourcements.

Après 15 années de présence pastorale à Lachute, il vit depuis l'été 2014 à Trois-Rivières, responsable de la communauté franciscaine de cette ville. Accompagnateur régional pour la méditation chrétienne pour la Mauricie et le Centre du Québec, il coanime une communauté de méditation chrétienne, donne à l'occasion des conférences et des ateliers d'initiation à la méditation chrétienne. Il est accompagnateur spirituel de MCQ-RFC depuis 2015.