Plus qu’une priorité : une mission

Depuis une dizaine d’années, le bénédictin Laurence Freeman, successeur de John Main comme directeur de la Communauté mondiale de la méditation chrétienne (CMMC/WCCM), manifeste son souci de donner accès à la pratique de la méditation aux jeunes. Pour nous stimuler, il nous fait part, très souvent, des expériences réalisées dans une bonne vingtaine de pays de notre réseau international, particulièrement en Australie.

Méditation chrétienne du Québec (MCQ) et des régions francophones du Canada (RFC) a commencé à relever ce défi en faisant de cette priorité, une mission. Cette priorité internationale de CMMC/WCCM est devenue le quatrième volet de la mission de MCQ-RFC:

Faire découvrir aux jeunes du Québec et du Canada francophone, de manière personnelle ou par l’entremise de petites communautés d’appartenance, un chemin d’intériorité qui puisse transformer leur vie quotidienne, et avec elle, le monde qui les entoure petit à petit.

Pour réaliser cette mission, une équipe a déjà produit un Matériel de base qui contribue actuellement à former des responsables de communautés de jeunes méditants-es (enfants, ados et jeunes adultes).

MCQ-RFC encourage toutes les communautés de son réseau à s’inspirer des expériences vécues au niveau international. Notre défi est grand, car les futures communautés de jeunes méditant-es ne prendront pas d’abord naissance dans les écoles, ce qui n’est pas exclu, mais dans différents milieux : dans des communautés chrétiennes proactives (paroisses), hôpitaux pour enfants, centres communautaires, camps de vacances et tous les autres lieux propices pour les rejoindre. Il faut oser et être rempli d’espoir

Jeunes et moins jeunes, « nous avons besoin de retrouver la contemplation au centre de notre vie ». C’est bien là l’intuition de John Main transformée en mission par son successeur Laurence Freeman.

C’est simple! Un enfant nous le dit : «La contemplation, c’est comme être dans les bras de Dieu qui nous embrasse.»