Textes divers et lettres

La méditation chrétienne
Michel Legault

 

« Apprendre à méditer, c’est apprendre à laisser de côté vos pensées, vos idées et votre imagination et à vous reposer dans la profondeur de votre être. En nous détournant de tout ce qui est éphémère et sans importance, nous ne cherchons pas seulement à penser à Dieu, mais à être avec lui, à expérimenter sa personne comme le fondement de notre être.» John Main, o.s.b.

 

Qu’est-ce que la méditation chrétienne?

 

La méditation est un chemin universel de sagesse et une activité que nous retrouvons au cœur de toutes les grandes religions.

 

La méditation chrétienne est une prière du cœur. Elle est centrée sur la répétition d’un seul mot ou d’une courte phrase appelés aussi mantra. La récitation continue de ce mot sacré mène à une expérience de silence et d’immobilité.

 

La méditation chrétienne est une voie simple. Toute personne peut intégrer cette discipline dans sa vie, peu importe l’étape de cheminement où elle se trouve.

 

La méditation chrétienne est une forme de prière contemplative. Au sein du christianisme, la tradition contemplative a été marginalisée et parfois oubliée. Récemment, elle a été redécouverte et la méditation fait partie de ce grand courant de renouveau.

 

D’où vient la méditation chrétienne?

 

Enracinée dans les Évangiles, la méditation nous aide à mettre en pratique l’enseignement de Jésus sur la prière d’une façon simple et radicale.

Cette prière ancienne a des racines profondes jusqu’au début du christianisme, remontant aux IIIe et IVe siècles chez les Pères et les Mères du désert, ces solitaires d’Égypte habités par une quête incessante de Dieu et menant une vie de pauvreté et de prière dépouillée.

 

Maitre spirituel contemporain, John Main, o.s.b., a redécouvert cette forme de prière silencieuse dans la longue tradition chrétienne, l’a intégrée à sa vie puis l’a enseignée au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada.

 

Quelle est la place du mantra?

 

Pour laisser de côté nos pensées, nos idées et notre imagination durant la méditation, nous utilisons un mantra qui devient un outil facilitant notre concentration alors que nous ouvrons notre cœur à l’infinité de Dieu.

 

Dès que nous commençons à méditer, nous constatons l’agitation permanente dont notre mental est le siège. La méditation ne consiste pas à augmenter cette confusion en essayant de la couvrir par un autre bavardage. Elle a plutôt pour but de nous amener à l’immobilité, au silence et à l’attention. Afin de nous aider dans cette tâche, nous avons recours à un mantra.

 

Le méditant qui débute a le choix entre plusieurs mots sacrés, mais il est préférable d’avoir recours à un mot enraciné dans notre tradition chrétienne. Certains d’entre eux ont été adoptés comme mantras dès les premiers temps de l’Église.

 

L’un de ceux-ci est MARANATHA. Ce mot araméen signifie « Viens Seigneur». On retrouve ce mot dans le Nouveau Testament, et les premières communautés chrétiennes l’utilisaient aussi. Il est choisi par plusieurs méditants parce qu’il n’a pas de connotation visuelle ou émotionnelle. La répétition continue du mantra nous conduit, avec le temps, à un silence de plus en plus profond.

 

Comment méditer? 

 

- Trouvez un endroit calme. 

- Assoyez-vous confortablement. 

- Demeurez immobile avec le dos bien droit. 

- Fermez légèrement les yeux. 

- Récitez votre mantra intérieurement, silencieusement, du début à la fin, humblement, fidèlement. 

- Revenez doucement au mot sacré quand vous avez des distractions. 

- Méditez de 20 à 30 minutes tous les jours, matin et soir. 

- Gardez le même mantra à chaque fois que vous méditez.

 

« Le but essentiel de la méditation chrétienne est de permettre à la présence mystérieuse de Dieu en nous de devenir non seulement une réalité, mais la réalité qui donne sens, forme et direction à tout ce que nous faisons, tout ce que nous sommes.» John Main, o.s.b.